• le transport - le vélo
  • Simi_xD
    free
  • 26.06.2019
  • Französisch
  • B1
Um die Lizenzinformationen zu sehen, klicken Sie bitte den gewünschten Inhalt an.
  • 1
    Lisez le texte ci-dessus et répondez aux questions suivantes:
    • Quel est le sujet de ce texte?
    • Quel est la cible de l'article? Où est-ce qu'on peut trouver cet article?
    1

    Amsterdam, la ville où le vélo est roi





    5




    10




    15




    20




    25




    30




    35




    40




    45




    50




    55




    60




    65




    70




    75




    80




    85




    90




    95




    100




    105




    EUROPE Plus que l'habitude culturelle, la passion du vélo a surtout été rendue possible par une vraie politique publique...

    Avec près de 600.000 vélos pour 750.000 habitants, Amsterdam est LA ville où la petite reine porte le mieux son nom en Europe. Il faut dire que les Pays-Bas est le seul pays à compter plus de vélos que d'habitants - en moyenne 1,11 vélo par personne.

    A Amsterdam, il y a plus de 400 kilomètres de pistes cyclables, et quiconque a tenté de les traverser à pied sans regarder s'est vite fait rappeler à l'ordre par les multiples coups de klaxon. Mais une fois la circulation apprivoisée, on découvre un véritable paradis pour les amateurs du deux-roues. 40% des habitants utilisent leur bicyclette comme mode principal de déplacement.

    Une vraie politique cycliste

    Outre l'habitude culturelle, ce mode de déplacement a aussi été largement soutenu par une politique publique. En effet, la ville est responsable de la majeure partie des équipements utilisés par les cyclistes, les infrastructures routières mais aussi les nombreux parkings à proximité des écoles et autres lieux de vie, indispensables pour que les habitants se servent de leur vélo pour se déplacer.

    Amsterdam est ainsi la ville des Pays-Bas qui consacre le budget le plus important aux infrastructures cyclistes : environ 27 euros par an et par habitant, soit, en tout, plus de 20 millions d'euros par an.

    Encore des efforts prévus

    Toutefois, la particularité à Amsterdam, c'est que la politique cycliste incombe aux quatorze quartiers urbains, qui mettent en œuvre leur propre politique, ce qui peut poser des problèmes de coordination du réseau. Pour y remédier, la ville compte un service de l'infrastructure, de la circulation et des transports. 60 fonctionnaires sont chargés d'harmoniser la politique cycliste.

    Et les efforts de la ville ne sont pas terminés. Parmi ses préoccupations, l'augmentation du nombre de parkings, la diminution des vols (environ 40000 par an) ou encore l'amélioration de la sécurité routière. Mais comme la plupart des automobilistes sont aussi des cyclistes, les conflits sont moins fréquents et les routes déjà largement moins dangereuses qu'en France. Dans ce pays roi du deux-roues, 80% des habitants font du vélo au moins une fois par semaine, et 60% trois fois par semaine.

    1

    Amsterdam, la ville où le vélo est roi

    EUROPE Plus que l'habitude culturelle, la passion du vélo a surtout été rendue possible par une vraie politique publique...

    Avec près de 600.000 vélos pour 750.000 habitants, Amsterdam est LA ville où la petite reine porte le mieux son nom en Europe. Il faut dire que les Pays-Bas est le seul pays à compter plus de vélos que d'habitants - en moyenne 1,11 vélo par personne.

    A Amsterdam, il y a plus de 400 kilomètres de pistes cyclables, et quiconque a tenté de les traverser à pied sans regarder s'est vite fait rappeler à l'ordre par les multiples coups de klaxon. Mais une fois la circulation apprivoisée, on découvre un véritable paradis pour les amateurs du deux-roues. 40% des habitants utilisent leur bicyclette comme mode principal de déplacement.

    Une vraie politique cycliste

    Outre l'habitude culturelle, ce mode de déplacement a aussi été largement soutenu par une politique publique. En effet, la ville est responsable de la majeure partie des équipements utilisés par les cyclistes, les infrastructures routières mais aussi les nombreux parkings à proximité des écoles et autres lieux de vie, indispensables pour que les habitants se servent de leur vélo pour se déplacer.

    Amsterdam est ainsi la ville des Pays-Bas qui consacre le budget le plus important aux infrastructures cyclistes : environ 27 euros par an et par habitant, soit, en tout, plus de 20 millions d'euros par an.

    Encore des efforts prévus

    Toutefois, la particularité à Amsterdam, c'est que la politique cycliste incombe aux quatorze quartiers urbains, qui mettent en œuvre leur propre politique, ce qui peut poser des problèmes de coordination du réseau. Pour y remédier, la ville compte un service de l'infrastructure, de la circulation et des transports. 60 fonctionnaires sont chargés d'harmoniser la politique cycliste.

    Et les efforts de la ville ne sont pas terminés. Parmi ses préoccupations, l'augmentation du nombre de parkings, la diminution des vols (environ 40000 par an) ou encore l'amélioration de la sécurité routière. Mais comme la plupart des automobilistes sont aussi des cyclistes, les conflits sont moins fréquents et les routes déjà largement moins dangereuses qu'en France. Dans ce pays roi du deux-roues, 80% des habitants font du vélo au moins une fois par semaine, et 60% trois fois par semaine.

    Sarah Nafti Publié le 15/09/11 à 00h00 — Mis à jour le 13/09/14 à 21h50 à 20 minutes https://www.20minutes.fr/planete/787914-20110915-amsterdam-ville-ou-velo-roi
  • 2
    Lisez le texte encore une fois et crochez la bonne réponse (vrai ou faux) dans le tableau. Justifiez ta réponse en écrivant les quatre premiers mots de la phrase qui correspend dans la colonne appropriée.

    vrai

    faux

    justification

    Il est nécessaire d'être un profi du vélo pour l'utiliser à Amsterdam.

    Plus qu'un tiers favorise le vélo comme mode du transport.

    Les parkings près des places importantes ne sont pas accesable à vélo.

    Les cyclistes et les automobilistes sont souvent de même avis.

    En France, 80% utilisent leur vélo regulièrement.

    3
    Discutez avec un/e partenaire!
    • Avez-vous un vélo (ou une trottinette)?
    • Utilisez-vous votre vélo regulièrement ou pas? Pourqui?
    • Faire du vélo - est-ce que ça vous plaît?
    • Quels sont les avantages et les desavantages d'un vélo?
    • Le casque - doit-il être obligatoire ou facultatif?
  • 4
    Qu'est-ce qu'on rencontre sur une piste cyclable? Crochez les images correctes!
    un skate-board
    un gyropode
    le tram (le transport publique)
    une personne à pied
    une voiture
    les personnes aux patins à roulettes
    un vélo (électronique)
    5
    Ecoutez l'émission du rádio RTL!
    • Qu'est-ce que c'est, le Vélib?
    • Où est-ce qu'il s'est passe?
    • C'est quand?
  • 6
    Répondez aux questions ouvertes en phrases complètes!
    Qu'est ce qu'on peut faire pendant le festival?
    R:
    Les casques - pourquoi ne sont-ils pas obligatoires?
    R:
    Quelles sont les conditions pour participer au Vélib?
    R:
    Que pense la directrice des concurrents du vélo?
    R:
  • 7
    Voilà, un e-mail de ton correspondant. Lisez l'e-mail et réprondez à lui/elle en prenant en compte les points suivants:
    • Racontez où est-ce que vous allez vous loger et pour combien de temps!
    • Expliquez ce que vous voulez faire pendant le festival le Vélib!
    • Proposez ce que vous pourriez faire ensemble pendant votre visite!

      Écrivez environ 200-250 mots.

    Coucou,

    J'avais très ravi de ton dernier e-mail! J'adore faire du vélo et j'ai toujours voulu aller au Vélib à Paris, à deux ce sera certainement mieux. Depuis que je viens de Bretagne, j'ai cherché un logement à Paris. j'ai trouvé une chambre dans une chamre d'hôtes dans le 9ème arrondissement, as-tu déjà trouvé un logement? Où est le tien?

    Je suis très curieux de savoir ce que tu as penser faire. Depuis que je suis allé à Paris plusieurs fois auparavant, je te laisse le soin de décider.

    À bientôt

    Dominique